fontsmaller
fontbigger
printer

Festival du cinéma de La Foa : retour sur Courts contre la montre


Ecrit le 11 juillet 2017 par la province Sud
et illustré par Marc Le Chélard
Festival du cinéma de La Foa : retour sur Courts contre la montre Marc Le Chélard
2017 est un bon cru ! Le 19e Festival du cinéma de La Foa, qui s’est clôturé samedi 8 juillet au soir, a vu de jeunes talents émerger, aux côtés de réalisateurs calédoniens chevronnés. Ainsi Esteban Gardes, lauréat du concours Courts contre la montre, destiné à soutenir l’écriture des courts-métrages de fiction et soutenu par la province Sud, a créé la surprise.

L’exercice n’est pas facile, mais les 9 candidats du concours « Courts contre la montre » s’en sont plutôt bien sortis. « La découverte des projets portés par les réalisateurs est toujours un réel plaisir, même si les plus jeunes sont encore un peu confus et ont besoin de peaufiner davantage, » reconnaît Bénédicte Vernier, responsable du Bureau d’accueil de tournages à la province Sud.

Quatre lauréats et une aide en deux temps

7 minutes et pas une de plus ! C’est le temps qui leur est imparti pour séduire le jury. Les candidats doivent présenter leur projet en évoquant : le sujet, son intérêt, les spécificités, la mise en scène, le casting envisagé, les décors, le budget et les moyens disponibles. Esteban Gardes le jeune youtubeur a bluffé le jury avec son projet de court-métrage « 913 street ». « Il a été le coup de cœur de Sacha Wolff, notre président de jury ! » assure Bénédicte Vernier. Le potentiel est bel et bien là mais du haut de ses 17 ans, le jeune lycéen a besoin d’être accompagné au niveau de l’écriture et de la technique.  

Cette année, ils sont quatre lauréats de « Courts contre la montre » et ils ont reçu, chacun, 400 000 francs pour les aider à l’écriture et au développement de leur projet. « Ce prix va leur permettre de débloquer des fonds pour faire évoluer leur projet. Cette année, il a été décidé d’attribuer la moitié de l’aide, soit 200 000 francs, pour le travail d’écriture. Puis, le jury se rassemblera de nouveau dans l’année, afin de juger de la qualité du scénario développé et délivrer la dernière partie de l’aide financière. »


Esteban Gardes, lauréat de Courts contre la montre !

Les autres lauréats de Courts contre la montre

Marceau Goulon propose avec Kolère une histoire originale sur fond d’émission radio suivie par beaucoup de Calédoniens « Coup de gueule ». Son scénario reprend un texte de l’artiste Fly, sur le mal-être de la jeunesse kanak. Ce texte a aussi été interprété par la troupe Les Argonautes dans la pièce « Parole de Thio ».

Henri Qenejoj est, pour la deuxième année consécutive, récompensé. Son projet de court-métrage intitulé « Un cœur pour deux » évoque le don d’organes dans la société kanak. Une façon d’évoquer un sujet qui reste encore tabou dans la communauté kanak

Anthony Pedulla, enseignant et passionné de cinéma réalise des vidéos avec ses élèves. « Le rire ensemble » traite  sur un ton humoristique, de la diversité des populations qui côtoient le Médipôle. Une idée originale pour illustrer le vivre ensemble en Nouvelle-Calédonie.

Les projets lauréats seront présentés en compétition lors d’une prochaine édition du festival, dans la catégorie Jeunes Talents ou dans le cadre du concours Nouvelle-Calédonie 1èrede courts-métrages.

Palmarès général

CONCOURS NOUVELLE CALÉDONIE 1ÈRE DE COURTS-METRAGES

• Prix nouvelle calédonie 1ère du Meilleur court-métrage
Dans l’ombre d’Erwann Bournet.

• Prix spécial du Jury province Sud
Ravn de Manuella Ginestre


Manuella Ginestre reçoit le Prix spécial du Jury de la province Sud de la part de Martine Lagneau, première vice-présidente de la province Sud pour son film Ravn.

• Prix d’interprétation Les Nouvelles Calédoniennes
Marcela Pizzaro, Aurélie et Liana Orain dans A nous trois de Sam Cargnelli


Sam Cargnelli, 17 ans est le lauréat du prix du Meilleur court-métrage indépendant. 

• Prix technique Aline Marteaud-Da Silva
Sisyphe de Nicolas Mole

• Prix du Meilleur court-métrage indépendant
A nous trois de Sam Cargnelli

• Prix de l’Agence du court métrage
Le faussaire de Gino Pitarch et Vincent Lépine

 

COURTS CONTRE LA MONTRE soutenu par la province sud

• Aide à l’écriture et au développement
913 Street d’Esteban Gardes

• Aide à l’écriture et au développement
Kolère de Marceau Goulon

• Aide à l’écriture et au développement
Un cœur pour deux d’Henri Qenenoj

• Aide à l’écriture et au développement
Le rire ensemble d'Anthony Pedulla

CONCOURS SACENC DE CLIPS

• Le Prix SACENC du Meilleur clip
Don’t stay down de Dominik Dolbeau
Auteurs, compositeurs, interprètes : The groovin’ mozs

• Le Prix du Jury SACENC - POEMART
Chemin kanak 2.0 de Guilhem Chamboredon
Auteur, interprète : Simäne Wenethem – Compositeur : David Le Roy

• Le Prix nouvelle calédonie 1ère du Public
Caledoboy de Florian Sagez
Auteur, compositeur, interprète : IKY

 

CONCOURS BNC JEUNES TALENTS

• Le Nautile d’or BNC Jeunes Talents
Le dernier mercredi de Lucie Baudrillart

• Le Nautile d’argent Jeunes Talents soutenu par la DENC.
La Rencontre de l’école François Giscelli
Responsable de projet : Katleen Song. Intervenant : Olivier Martin

• Le Nautile de bronze Jeunes Talents soutenu par le Vice-Rectorat.
Mon hobie du Lycée Lapérouse
Responsable de projet : Pierre Gouarin. Intervenant : Frédéric Thollet

 

CONCOURS MOVIELIS DE TRÈS COURTS-METRAGES

• Le Prix MOVIELIS du Meilleur très court-métrage
Elle s’appelait… de Mathias Fierro et Lola Nicolettos

• Mention spéciale du Jury
Escape de Laurent Louvion

• Le Prix FUN du très court-métrage
Snap Panda de Benjamin De Los Santos

• Le Prix Mobilis du Public
Bloqué dans le jeu de Nathan Berthé

 

PRIX DU PUBLIC LE MERIDIEN

Long-métrage préféré des festivaliers : Citoyen d’honneur de Mariano Cohn et Gastón Duprat

 

> Je souhaite m'abonner à ALERTE ACTUALITÉS
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS